Une aide et un soutien régulier

Nous apportons une aide ponctuelle ou régulière en direction des personnes âgées ou handicapées à leur domicile. Notre personnel formé et qualifié est agréé pour subvenir aux besoins quotidiens, directement à la personne mais aussi à son entourage. Il se charge aussi des tâches ménagères à la maison.

Accueil bas gauche

Notre présence régulière auprès des personnes âgées dépendantes apporte complicité et un soutien tant physique que moral.

Accueil bas milieu

Nous nous attachons à privilégier des liens de tous les instants et pour les petites choses de la vie.

Woman Cleaning Kitchen Countertop

Les tâches ménagères courantes et l’entretien du domicile sont une de nos priorités.

Public concerné

 

 

Senior woman in a wheelchairNos interventions programmées peuvent être ponctuelles (besoin de répit pour les familles), temporaires (accompagnement en fin de vie) et régulière pour les personnes dépendantes. Une écoute, un réconfort et un soutien encadré par une équipe d’auxiliaires de vie, d’aides soignantes, d’aides médico-psychologique (AMP), d’aides ménagères sont à votre disposition 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

Les activités proposées par ASAP relèvent de l’arrêté du 24 novembre 2005 fixant le cahier des charges relatif à l’agrément qualité prévu au 1er alinéa de l’article L.129-1 du code du travail.
En conséquence nos activités de services à domicile s’adressent en priorité :

– aux personnes âgées de 60 ans et plus,
– aux personnes de moins de 60 ans atteintes de maladies chroniques,
– aux personnes handicapées,
– à toute personne ayant besoin d’une aide personnelle ou d’une aide à la mobilité temporaire, en retour d’hospitalisation, ou définitive (en intervenant auprès d’elles pour leur fournir une aide pour l’accomplissement des tâches de la vie quotidienne, ou de demeurer à son domicile aussi longtemps qu’elle le désire et que les conditions le permettent afin qu’elles conservent l’autonomie nécessaire à une vie sociale).
– aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et un soutien à l’entourage (en travaillant au ralentissement, dans la mesure du possible, de l’évolution de la perte des capacités du malade dans l’accomplissement des actes de la vie courante, dans un souci permanent de continuité de l’accompagnement de confiance).